Contact

  • Valérie Durin

Téléphone

06.95.73.84.12

Discipline(s)

Théâtre

Public(s)

Adolescents | Adulte | Familial

Au théâtre comme en musique, l’arrangement part en quête des contretemps, des accents et des enjeux d’un parcours, d’une expérience, d’un témoignage, d’un événement pour en éclairer de nouveaux contours. Nos propositions observent le réel.Axée sur la création et une écriture contemporaine, soucieuse de choisir plusieurs angles de vue, curieuse de rencontres, attachée à la transmission, la compagnie Arrangement Théâtre a été fondée à Auxerre dans l’Yonne en septembre 2013.Ses spectacles « tout terrain » sont conçus pour les lieux équipés et non-équipés et s’adressent à un large public, notamment les populations empêchées ou éloignées.Son artiste associée, Valérie Durin comédienne, auteur et metteur en scène a participé au sein de différentes équipes à une soixantaine de spectacles en France et à l’étranger, joué environ deux mille représentations. Titulaire du D.E, elle est chargée de cours à la Sorbonne nouvelle Paris 3. Elle dirige les ateliers de pratique théâtrale d’Auxerre au Conservatoire. Elle intervient aussi en milieu carcéral et met en scène les personnes détenues.

Corneille Molière l’arrangement

Homme de l’ombre, écrivain de génie, l’auteur tragique de son siècle, piètre lecteur et amoureux transi, Corneille est enfermé chez lui et se nourrit de vengeances et de revanches, d’intérêts financiers. Combien de commandes inavouables a-t-il accepté ?
Homme de lumière, directeur de troupe, formidable acteur, séducteur et bon vivant, Molière parade à la Cour du lever au petit coucher puis passe ses nuits à l’auberge. Combien de pièces a-t-il eu le loisir de composer ?
Riches des toutes dernières découvertes mises à jour par les Archives et des lectures des spécialistes, nous partons de ce postulat : la probable collaboration de Corneille et Molière.
Une histoire jubilatoire. L’accord est secret, l’association discrète, la rivalité certaine. C’est l’alliance de deux ennemis réunis par et pour le théâtre durant quinze années de travail, de querelles, d’amour et de solitude. L’enquête est référencée, les personnages vibrants, proches, drôles et touchants à la fois. De vrais personnages de théâtre à la hauteur du jeu et des enjeux.
Corneille et Molière restent les héros de notre temps. Nous les traiterons donc comme tels. Nos contemporains.

Alésia les méchants de Bourgogne

« Ils nous ont même volé Alésia ! »
Depuis 150 ans, la localisation de la célèbre bataille fait l’objet de querelles entre Bourgogne et Franche-Comté. À l’heure de la fusion des régions, il nous est apparu urgent d’éclairer cette question.
En appui sur les récentes découvertes sérieuses et référencées, ce spectacle propose une plongée amusée dans l’histoire… Que s’est-il donc passé ?
C’est un duel. Parfois comique, parfois absurde. Qui fera un pas pour rejoindre l’autre ? Comment accepter de s’être trompé ? Les régions sauront-elles s’assembler ?
Avec Etienne Brac et Valérie Durin
Durée : 1h
Spectacle disponible en diffusion bibliothèques et petits espaces

Racine²

Nous sommes en 1687, à Paris chez Jean Racine. Il ne produit officiellement plus rien pour le théâtre depuis Phèdre, il y a dix ans et galope tous les soirs jusqu'à Versailles. Phraate, tragédie de Jean-Galbert Campistron vient brutalement d’être retirée de l’affiche ; quelques mois plus tard, la troupe de la Comédie Française sera chassée de l’Hôtel Guénégaud.
Une visite de Jeanne Beauval de la Comédie Française, détentrice du rôle principal, comédienne exubérante désespérée par l’annulation des représentations, vient interrompre le cours tranquille des jours de l’écrivain de la Cour. Que sait-elle ? En lui demandant d’intercéder auprès du Roi pour le maintien de la troupe, la comédienne va piéger le manipulateur… Obtiendra-t-elle des aveux ? Des serments ? Les cherche-t-elle ? Dans le flot de son exaltation, oublie-t-elle que chez Racine la passion n'est pas l'amour ? Ce Racine-là, elle ne le connaît pas, c'est un inconnu, un auteur nouveau, double, drôle, surprenant. Un mystère.

Théâtre| Adolescents, Adulte

Numéros d’écrou

L'histoire vraie d'un atelier-théâtre mixte en prison, des femmes et des hommes. L'avancée, les progrès, les pages qu'ils tournent, des départs, des arrivées, la vie quotidienne carcérale. Les conflits, les peurs, l'injustice, l'incroyable liberté, la légèreté, l'humour irrésistible. Depuis une dizaine d’années Valérie Durin tente de conjuguer théâtre et prison. Ce projet s’est imposé comme une nécessité.
« En détention, je découvre l’inverse de ce que j’imaginais : un milieu toujours en mouvement et en instabilité, là où j’attendais l’immobilité et l’attente. Des personnes calmes, souriantes, patientes, ennuyeuses ou ennuyées, là où je prévoyais l’agressivité. Des gens en soif de savoir, de comprendre, de connaître, avec l’urgence de partager, de débattre là où je pensais ne trouver que résignation, obscurité et repli sur soi. »
Pour transmettre cette formidable énergie, pour traduire l’absurdité comique et désespérante de l’enfermement, elle s’entoure de quinze comédiens amateurs de la compagnie Les Prétendants à Auxerre, pour lesquels elle écrit un rôle sur mesure, au plus près de la réalité qu’elle a connue.

Fermer le menu

L’Yonne en Scène
20 rue de Madrid
89470 MONETEAU
03 86 53 98 60
contact@yonneenscene.fr
Association Loi 1901
Siret : 393 232 236 00017
TVA intracommunautaire : FR 83393232236

Directeur de la Publication :
Isabelle FROMENT-MEURICE (Présidente)

Hébergeur :
LWS
4 rue Galavani
75838 Paris Cedex 17
www.lws.fr

L’Yonne en Scène propose sur son site des liens vers des sites tiers.
 L’Yonne en Scène ne pourra être tenue responsable du contenu de ces sites et de l’usage qui pourra en être fait par les utilisateurs.

Les informations nominatives recueillies par le biais de la messagerie électronique ou formulaires éventuels sont destinées uniquement à L’Yonne en Scène. Les informations personnelles recueillies pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.